L’humanité a besoin de l’eau

Publié le par valerie chavignon

Aujourd'hui le 22 mars, c'est la journée mondiale de l'eau !

Aujourd'hui le 22 mars, c'est la journée mondiale de l'eau !

Aujourd'hui, un être humain sur quatre manque d’eau.

L'édito économique de Nicolas Barré, directeur de la rédaction des Echos

C’est la journée mondiale de l’eau et l’occasion de rappeler une évidence dont on n’a pas vraiment conscience chez nous : l’eau est une ressource de plus en plus rare…
Un être humain sur quatre aujourd’hui manque d’eau, subit ce qu’on appelle un stress hydrique. Et la situation se dégrade très vite. Il y a un siècle, il y avait 15.000 mètres cubes d’eau disponible par habitant de la planète et par an. En 2030, on ne sera plus qu’à 3.000 mètre cubes. Or le minimum vital est à 1.800 : on va y arriver très vite ! Car la masse d’eau sur la planète est stable mais les besoins explosent avec la démographie, l’activité économique, l’agriculture…

Et surtout l’accès à l’eau est très inégalement réparti

On peut tracer ce que certains appellent "la diagonale de la soif" : une ligne qui irait de l’Afrique du Nord au Proche Orient puis à l’Inde et à la Chine du Nord-Est. La Chine qui réunit un quart de la population mondiale avec seulement 8% des ressources en eau. A l’intérieur même de la Chine, la situation est dramatique par exemple à Pékin où on est à 500 mètres cubes d’eau par an par personne, loin du minimum vital de 1800 mètres cubes. D’où des travaux pharaoniques pour acheminer l’eau et des tensions avec les pays voisins.

A-t-on des solutions pour éviter la catastrophe?

Consommer mieux et moins. Un parisien utilise 100 litres d’eau par jour alors qu’en Arabie Saoudite, pays désertique où l’eau est gratuite, on en consomme trois à quatre fois plus, fournie par des usines de désalement d’eau de mer C’est absurde! On doit apprendre à moins gaspiller. A réutiliser les eaux usées : on réutilise 60% de l’eau en Israël contre seulement 0,2% en France. Il existe des technologies qui permettent de lutter contre le manque d’eau. Tout le problème, c’est de les rendre accessibles aux pays qui en ont le plus besoin pour la survie même de leur population. Énorme chantier.

Nicolas Barré

 

L’humanité a besoin de l’eau

Une goutte d’eau est flexible. Une goutte d’eau est puissante. Rien n'est plus nécessaire qu'une goutte d'eau.

L’eau est au cœur du développement durable. Les ressources en eau, ainsi que la gamme de services qu’elles peuvent rendre, contribuent à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l’environnement. De la nourriture et la sécurité énergétique à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable, affectant les moyens de subsistance de milliards d’individus.

Thème 2017 : Pourquoi gaspiller de l'eau ?

Cette année, nous mettons en lumière le thème des eaux usées et les différents moyens de les réduire et les réutiliser. Pas moins de 80% des eaux usées provenant des lieux d'habitation, des villes, de l'industrie et de l'agriculture sont rejetées dans la nature, polluant l'environnement et appauvrissant les sols.

Nous devons améliorer la collecte, le traitement et la réutilisation des eaux usées. Dans le même temps, nous devons réduire la quantité d'eaux usées que nous produisons afin de protéger l'environnement et nos ressources en eau.

L'objectif de développement durable n°6 - Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau - a notamment pour cible de réduire de moitié la proportion d’eaux usées non traitées et d'augmenter considérablement à l'échelle mondiale le recyclage et la réutilisation sans danger de l'eau.

Quelques faits et chiffres

  • Plus de 80% des eaux usées résultant des activités humaines sont déversées dans les rivières ou la mer sans aucune dépollution
  • Au moins 1,8 milliard de personnes dans le monde utilisent une source d’eau potable qui est contaminée par des matières fécales
  • L'exploitation des eaux usées représente une véritable opportunité en raison de l'abondance de cette ressource. Traitées de manière sûre, les eaux usées représentent une source durable en eau, en énergie, en nutriments et autres matériaux récupérables.

La Journée mondiale de l'eau est coordonnée par ONU-Eau (le mécanisme de coordination interinstitutions des Nations Unies pour toutes les questions liées à l'eau douce) en collaboration avec les gouvernements et d'autres partenaires.

Publié dans Graines de conscience

Commenter cet article